Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Articles

ETRE ZEN, LE DEVENIR OU LE RESTER… EN PRATIQUE

La « zénitude », cela n’existe pas au naturel dans nos vies…
Et pourtant…
Pour paraphraser un poète-chanteur du siècle dernier, de prénom
Gilbert, je dirais que « la zénitude, çà n’existe pas ».
La « zénitude » n’existe pas à l’état naturel. Les peurs, le stress qui
hantent nos vies au quotidien nous empêchent de vivre cet état de
calme, de plénitude en permanence.
Et pourtant…
Regardons un enfant jouer, courir, rire. Il possède cet état d’abandon, de
légèreté, d’insouciance que nous admirons tous.
Cet état, nous l’avons perdu. Pour le retrouver, il faut dégager une
énergie supplémentaire, spécifique. C’est une énergie de « combat »,
une attitude « contre » la mollesse, la paresse, la facilité, les habitudes
néfastes, les pensées toxiques qu’il faut avoir. C’est un état de conscience
spécifique qui est nécessaire pour retrouver l’insouciance des enfants et
nous apporter de nouveau l’état d’esprit recherché d’apaisement.
Olivier Rolland dans son blog Habitudes.zen nous dit :
« Indiquez moi trois habitudes pour être zen au quotidien »
et votre article participera à un livre que je publierai sur la question.
« Seulement trois ? » ais-je pensé ?
Etre zen au quotidien nécessiterait bien de nombreuses actions,
réflexions, décisions… Mais trois, c’est effectivement suffisant si elles
sont bien menées. Plus que de longs développements, je vous donne
trois actions pratiques qui font partie de mon rituel quotidien.
1ère action quotidienne au lever
Prenons donc le début de la journée. Olivier aime se lever tôt, très tôt et
se laisser ainsi du temps pour lui, pour agir avec son rituel du matin, et
préparer sa journée. Prendre une longueur d’avance sur le temps, sur la
course effrénée de la vie. Cela est effectivement un excellent conseil.
Je donnerais mon premier rituel au lever.
Au réveil, prenez deux minutes pour vous étirer lentement dans le lit
puis basculez les pieds sur le tapis, mettez les éventuellement dans des
chaussons, restez assis quelques instants, puis prenez trois respirations
lentes et profondes en inspirant en gonflant le ventre.
Tout commence par le physique, alors doucement, réveillons le.
Les yeux ouverts, regardant loin devant, mouvoir la tête à droite puis à
gauche. Trois fois. Avec douceur, sans forcer. Le but est de mobiliser les
vertèbres cervicales qui probablement feront entendre des
craquements. Ne vous y attardez pas et allez y lentement. Puis effectuez
un mouvement de rotation de la tête en 3 mouvements à gauche et à
droite. Puis l’exercice de la tortue, tête collée au thorax puis retour en
arrière en étirant la gorge et vice-versa, toujours en 3 séquences.
Enfin, tête immobile, regard droit devant, faites bouger les yeux à
gauche, à droite, en rotation.
Ces mouvements, issus de la tradition taoïste, permettent d’accélérer la
circulation sanguine dans la boîte crânienne, d’irriguer le cerveau au
réveil et de lui donner sa pleine puissance.
Y ajouter une rotation des épaules et quelques étirements, toujours
assis(e), renforce le système immunitaire et recadre celui-ci pour la
journée qui vient.
2ème action quotidienne sous la douche
Ma deuxième habitude consiste à chanter dans la salle de bains,
en prenant sa douche.
Il nous arrive souvent au réveil de nous rappeler un air, une chanson.
Chanter procure des flots d’énergie heureuse. Profitons de cette
inspiration et de ce moment bien à nous pour réellement chanter et
mettre sur l’air que nous avons en tête
des paroles de gratitude.
Remerciez le Créateur ou l’Univers de cette journée qui vient, du soleil
qui s’est une fois encore levé, de la lune qui une fois encore a brillé et fait
remuer les océans, remerciez ceux qui vous ont précédé, aidé, aimé,
ceux que vous avez rencontrés hier, ceux que vous rencontrerez
aujourd’hui et qui vous initieront ou vous inspireront, ceux aussi qui vous
dénigreront car ils ont aussi à vous apprendre…
Remerciez votre corps qui est capable de se mouvoir, de se plier, de
fonctionner. Car votre corps est le réceptacle de vos émotions, le moteur
de celles-ci. Le renforcer est un gage de vivre plus zen. Au fur-et-à-
mesure que le savon mousse sur les parties de votre corps, glorifiez et
remerciez celui-ci.
Ainsi, vous avez mis en œuvre dès le matin les éléments d’une journée
zen. Tout comme, on prend un généreux petit déjeuner, prendre une
généreuse bouffée de bonheur le matin vous donne l‘élan, l’énergie pour
vos activités à venir.
3ème action quotidienne
à la pause de midi
Une méditation de pleine conscience – d’au moins cinq minutes –
à la pause méridienne vous permettra de calmer le mental et d’arriver à
redonner du tonus à vos neurones pour les activités de l’après-midi.
On en trouve de belles sur Internet. Si ceci ne vous est pas accessible,
pensez consciemment « Inspiration » et « Expiration » et ralentissez ces
deux actions. Ceci sera ma troisième habitude. Calmer les pensées, c’est
gérer et maîtriser ses émotions, c’est rejeter ou limiter le stress.
A l’échéance du temps que vous avez fixé, tournez la méditation vers
vous. Observez-vous méditer et envoyez-vous des messages d’amour, de
reconnaissance, puis envoyez par la pensée des messages de joie, de
partage, de reconnaissance à votre entourage, professionnel ou non.
Si la « zénitude » au naturel n’existe pas, sauf pour certains yogis et
religieux, nous pouvons atteindre cet état si indispensable à notre vie,
par une action consciente et programmée.
Agir pour soi, agir pour les autres, agir en conscience amène à des
résultats où l’esprit voit les rêves, les résultats et la réussite s’inscrire
dans notre vie. Bonne suite avec ces éléments simples, rapides et
accessibles à tous…